Le DPA (Diplôme de Permaculture Appliquée)

Après avoir obtenu le Certificat de Conception en Permaculture (stage de 72 heures de cours), le stagiaire peut devenir étudiant à l’Université Populaire de Permaculture. Il/elle choisira un tuteur/trice, qui suivra son parcours vers le diplôme. Les études, recherches, expérimentations pratiques et designs sont faits de manière autonome, en inter-connexion avec les autres étudiants et les tuteurs (liste des tuteurs sur « UPP »> »Diplomés »).

Le chemin vers le diplôme

Pour mettre le premier pied sur ce chemin, vous lirez attentivement toutes les pages ici présentes… Puis vous vous inscrirez en qualité d’étudiant(e) à l’UPP en envoyant votre demande dans la rubrique « Contact ».

On demande aux étudiants de prendre une cotisation « membre actif » (25 € / an).

Les services de l’Université Populaire de Permaculture et de ses tuteurs sont gratuits, sauf les dépenses comme les timbres, déplacements, etc. Chaque tuteur s’arrange avec ses étudiants pour décider des détails de leur coopération dans l’esprit de la réciprocité – l’équilibre entre donner et recevoir.

Choisir la direction

L’étudiant doit définir l’objectif de son parcours et les moyens qu’il se donne pour y parvenir, et choisir une spécialité parmi celles proposées (annexe 1 ci-après). L’étudiant présentera un projet de diplôme en décrivant la spécialité qu’il a choisi, l’expérience qu’il a déjà dans le domaine, les formations auxquelles il compte participer,…

Il choisira aussi son tuteur en fonction de la proximité, la spécialité choisie, la disponibilité …et l’affinité !

Avancer sur le chemin

L’étudiant avance ensuite dans la direction qu’il s’est donnée pendant au moins deux ans. Il documente ses activités avec des notes, photos, films, données, schémas. Ces ressources serviront à la création de son portfolio et seront mis à disposition des autres étudiant.e.s via un blog.

Pendant cette période, il est inter-connecté non seulement avec son tuteur mais aussi avec les autres étudiants et les autres tuteurs à travers le système d’entraide (annexe 2 ci-après), ainsi qu’avec les spécialistes et professionnels de son domaine.

Deux points obligatoires sont à retenir :

  • Un Permaculteur est designer avant d’être enseignant. Pour le diplôme, il doit  réaliser 10 designs permaculturels avec au moins deux designs à moyenne ou grande échelle (plus d’1ha avec plusieurs éléments de production : verger, pâture, animaux, maraîchage, haies, bâti) , ou un seul design très détaillé et implémenté.
  • Pendant le parcours (et après), il est souhaitable de se mettre en lien avec des projets et des personnes qui œuvrent pour améliorer les conditions de la vie, tous les aspects de la vie. Les projets personnels et sur site(s) propre(s) peuvent aussi être envisagés. Les mémoires sur toutes ces activités feront partie du portfolio.

En outre, il est aussi conseillé de :

  • Participer au sein d’un groupe local de Permaculture ou de Transition, ou en créer un s’il n’en existe pas.
  • S’investir au sein de l’Université Populaire de Permaculture.
  • Participer à l’enseignement des cours certifiés, aux côtés d’un superviseur diplômé (de préférence son tuteur)

Le portfolio

L’aboutissement du chemin prend la forme d’un portfolio à présenter au tuteur et au moins un autre diplômé. Il contient la documentation de tout le travail permaculturel que l’étudiant aura réalisé.

Il est composé au minimum de :

  • soit une dizaine de designs réalisés sur papier, soit un design complet et mis en œuvre sur le terrain (annexe 3 ci-après)
  • une liste des formations reçues
  • une liste des formations données et celles où l’étudiant est intervenu
  • les travaux de recherche avec les sources
  • un mémoire avec les travaux personnels dans la spécialité choisie
  • les conclusions à ce stade

L’objectif du portfolio est de montrer sa capacité à faire un design professionnel, à enseigner un CCP, et de partager les recherches menées. Le dossier devra sans cesse pouvoir se rapporter à l’éthique de la permaculture et à ses principes.

Formations et parcours

Chaque étudiant peut construire son parcours en participant aux différentes formations proposées par l’UPP, et en empruntant différentes voies proposées :

Les Compagnons Permaculteurs

Un étudiant peut choisir d’accompagner des projets de « permaculture globale » pour poursuivre une Route des Projets qui correspond à ses intérêts spécifiques.

Les Chantiers-Rencontres

L’UPP propose aussi des Chantiers-Rencontres : des formations interactives pour permettre échanges, rencontres, mutualisation, co-formation, entraide entre étudiants lors d’un chantier de permaculture où la moitié du programme est consacrée à des cours/ateliers animés par chaque étudiant.

Les Stages d’initiation à la permaculture

Après avoir obtenu un Certificat de Permaculture Appliquée (72h) il est possible d’animer des initiations à la permaculture.

Les cours et événements spécialisés

Les étudiants peuvent participer à des chantiers participatifs et à des cours spécialisés.

L’équipe pédagogique francophone de la permaculture

Après avoir acquis de l’expérience, l’étudiant peut intégrer l’équipe pédagogique et intervenir sur les Cours Certifiés de Permaculture pour animer certains modules.

L’équipe de conception en permaculture de l’UPP

Après avoir acquis de l’expérience, l’étudiant peut aussi intégrer l’équipe de conception.

L’accréditation

Après au moins 2 ans d’activités permaculturelles, quand l’étudiant se sent bien préparé et que le tuteur le considère prêt, l’étudiant est inscrit par son tuteur à une session d’accréditation.

L’étudiant envoie alors son portfolio à son tuteur et à au moins un autre diplômé, choisi avec le tuteur 2 mois minimum avant la séance d’accréditation.

Les diplômés concernés lisent le portfolio et en discutent ensemble, font un retour commun à l’étudiant pour d’éventuelles modifications ou précisions à apporter avant relecture définitive.

Le tuteur propose une date d’entretien à l’étudiant et au(x) co-lecteur(s), de préférence lors d’une session d’accréditation.

Le/les entretiens sont pour l’étudiant l’occasion de partager avec des plus anciens l’expérience acquise et de discuter des travaux présentés dans le portfolio ; pour les diplômés l’occasion de rencontrer l’étudiant et de vérifier qu’il est à la hauteur de ce qui lui est demandé.

A l’issue de l’entretien, les diplômés délibèrent sur la validation du diplôme. Trois issues sont possibles :

  • Vous êtes réorienté car le travail présenté n’est pas de la permaculture (c’est que vous n’avez pas été assez en lien avec votre tuteur pour vous aider).
  • Un deuxième entretien est prévu plus tard car l’ensemble du projet de diplôme et/ou les perspectives de carrière sont encore trop flous, ou un besoin de compléter votre formation sur telle ou telle compétence est ressenti.
  • Le diplôme est validé. Dans le cas d’une session publique, une présentation orale rapide peut alors vous être demandée.

Le nouveau diplômé s’engage ensuite à transmettre son travail à un plus grand public lors d’un événement de permaculture et à mettre en ligne son portfolio en open source sur le site internet de l’UPP.

Pouvez-vous prendre un raccourci ?

Pour mettre en valeur les connaissances et compétences des personnes qui travaillent déjà en Permaculture, il existe aussi un chemin d’accréditation accélérée.

Ces personnes peuvent postuler à l’Université Populaire de Permaculture et, si leur demande est acceptée, ils sont inscrits et soumettent un portfolio qui sera examiné par 2 designers diplômés (minimum). S’il correspond aux attentes et pré-requis, les diplômés les inscriront pour le prochain évènement d’accréditation.

Annexes

Annexe 1 : Sujets et Spécialités

Annexe 2 : Outils d’entraide et de mutualisation